Accueil > "L’enjeu scolaire" aux Editions La Dispute > Des "héritiers" en échec scolaire. Gaële Henri-Panabière.

Des "héritiers" en échec scolaire. Gaële Henri-Panabière.

jeudi 16 septembre 2010, par Jérôme Deauvieau

Auteur : Gaële Henri-Panabière.
Date de parution : septembre 2010.
ISBN : 9782843032073
Prix : 18 euros.

Commander l’ouvrage :
https://ladispute.atheles.org/ecolepedagogie/desheritiersenechecscolaire/

Présentation

Les « héritiers », ces élèves dont les parents font partie des classes supérieures, bénéficient d’un patrimoine culturel familial censé les protéger des difficultés scolaires. Or, ce privilège ne s’exerce pas systématiquement. Ainsi Prune, dont le père est ingénieur, ou Laurent, dont les parents sont professeurs agrégés, ont-ils redoublé une classe de l’école élémentaire. Pourquoi n’ont-ils pas profité de l’héritage scolaire propre à leur milieu familial ?
Gaële Henri-Panabière, sociologue, interroge dans cet ouvrage le phénomène de l’échec scolaire de ces « héritiers ». S’appuyant sur des données statistiques et des entretiens originaux, elle analyse en détail les rapports complexes entre réussite scolaire et transmission familiale. Elle fait le point sur les caractéristiques familiales scolairement rentables (diplômes de chacun des parents, habitudes de lecture) et met en évidence celles qui les parasitent, comme des expériences scolaires difficiles vécues par les parents, ou celles qui en affaiblissent les effets, comme la séparation des parents.
Cet ouvrage montre ainsi, au-delà de la vision habituelle d’une reproduction sociale automatique, que les héritages familiaux sont pluriels et ne se trans-mettent que sous certaines conditions, tant matérielles que symboliques. Il affirme que, pas plus que celles des enfants de milieu populaire, les difficultés scolaires de ces collégiens ne peuvent être réduites à un manque de « dons » ou de « mérites » personnels.